Je souhaite débuter avec cet article, une série de témoignages sur l’optimisation des liens sponsorisés, en particulier sur l’optimisation des Google Adwords.

J’évoquais dans mon dernier post que les règles de base d’une bonne campagne de Google Adwords varient fortement selon l’ancienneté de la campagne, son niveau de succès ou d’insuccès, la politique de fidélisation mise en place…

Je souhaiterais aujourd’hui prendre un peu de recul par rapport à la fascination qu’exerce ce fantastique outil de promotion en ligne que sont les Adwords. Il ne s’agit pas de les condamner ou d’en faire l’apologie mais de rappeler les fondamentaux du marketing les concernant.

Les Adwords de Google sont ces publicités qui, au choix, complètent, polluent, égayent les réponses obtenues lors d’une recherche sur Google. Pour quelques euros, ma caviste peut si elle le souhaite faire sa promotion comme « caviste à St-Aubin de Médoc » ou « Caviste à Bordeaux » ou même « caviste en France ».

On voit ici que le choix de la zone de chalandise est conditionné par la cible commerciale imaginée et par l’offre marketing associée à cette cible. A qui je souhaite vendre et quoi ?

Comme évoqué ici et <a href="../../ synthroid price../../../2010/01/21/les-priorites-d%E2%80%99un-site-marchand/”>, tout le monde peut faire du e-commerce mais pas avec les mêmes chances de succès. De la même façon, tout le monde peut faire une campagne de mots clefs, mais au final la rentabilité va varier énormément.

A mon sens, au-delà des aspects techniques, humains, organisationnels mis en place, les premières erreurs viennent d’un manque de réflexion marketing. Les Adwords dans ce cas ne sont qu’un fidèle reflet d’un mal plus profond concernant le site et son offre au global.

Car de deux choses l’une : soit vous dirigez un site qui obtient des résultats commerciaux conséquents, et dans ce cas les Adwords doivent apporter leur pierre à l’édifice ; soit votre site ne décolle pas et malheureusement les Adwords ne devraient pas bouleverser cette donne.

En revanche, ils doivent pouvoir aider à formaliser un positionnement plus fin, à packager des offres plus pointues, à mieux comprendre les attentes du marché.

Dans tous les cas, vous devez vous appuyer sur une réflexion aboutie quant à vos ventes passées.

Si vous n’avez pas d’historique, l’idée est bien de faire la publicité sur un public choisi d’offres précises et conçues pour « gagner ».

De façon concrète, les questions à se poser à propos de la campagne sont :

  • Pourquoi mon site est-il un succès ? (ou sera un succès ?)
  • Pourquoi mes clients achètent chez moi et pas chez les autres ?
  • Quelles sont mes offres phares ?
  • Quel est l’apport des moteurs de recherche dans mon secteur et pour moi en particulier ?
  • Quel coût suis-je prêt à payer pour obtenir une commande ?
  • Quel coût suis-je prêt à payer pour obtenir un nouveau client ?

Cette liste est non-exhaustive, mais permet de rappeler quelques règles de bons sens. La publicité est normalement le fruit d’une logique dans laquelle le choix des produits ou des services mis en avant ne doit rien au hasard.

Ce qui va changer, c’est le contexte concurrentiel :

  • avez-vous une offre déjà proposée par de nombreux concurrents ou exclusive ? Les clients achètent-ils une marque ? Des promotions ? Un prix (bas) ? Un choix ? Un SAV ?

Pour conclure cet article, les Google Adwords sont un outil webmarketing au service de votre stratégie e-marketing ou e-commerce.  Ils ne sont pas la stratégie, c’est vous qui l’écrivez, et rarement les prestataires spécialisées. Vous devez passer par une étape de réflexion marketing avant toute dépense.

Nous aborderons au prochain article, la mise en place de la campagne (quel budget pour quel bénéfice…)

A très bientôt !