LE BLOG

Comment mieux classer votre site e-commerce dans Google images ?

Date : 22/11/2018 | Categories: E-commerce, E-marketing |

L’autorité de Google Images est indéniable sur votre référencement naturel et ainsi le pouvoir de trafic de votre site e-commerce ou même la croissance de vos ventes. Il ne suffit pas d’optimiser la technique de son site ou son contenu écrit. Il est prouvé que les internautes sont friands d’images et Google les fait très bien remonter dans ses résultats. Il existe même la possibilité de faire des recherches uniquement par images. Ressortir en bonne position dans Google Images c’est l’assurance d’un trafic de qualité et potentiellement important.

Un savant alliage entre légèreté et qualité de l’image

Le poids et la qualité de vos images sont primordiaux. Google préfère les grandes images (d’au moins 800 px de large) et assez légères. Des images de poids important mettent plus de temps à s’afficher (ce qui est contraire aux critères SEO de classement) et vos lecteurs risquent de partir agacés, vous pourriez voir votre taux de rebond augmenter. Il s’agit de trouver un équilibre entre poids non volumineux et qualité, spécialement sur mobile. Petites astuces : téléchargez des images adaptées à l’écran, et non plus grandes, rien de plus. Attention aux Gifs, assez lourds et faibles en qualité. Tentez de rester en dessous de 500 Ko pour les grandes images et à moins de 100 Ko pour les images plus petites. Idéalement, la taille de base de votre image doit être la même que la taille une fois affichée. Plus votre site est consulté sur mobile ou tablette, plus l’optimisation du poids des images doit être de mise. Enfin, Utilisez de préférence les formats JPG et PNG.

Un nom de fichier signifiant

Google ne sait pas lire une image. Il travaille de lien en lien en parcourant les textes. Veillez à utiliser un nom de fichier unique et propre à l’objet dont il est question. L’algorithme de Google prend en compte cette variable. Évitez par exemple de nommer vos fichiers images tel que le propose votre ordinateur ou votre logiciel : DCS_23432132.jpg ou Imagesanstitre.png. Les bots de Google ne sauraient à quel propos vous référencer. Si votre image concerne un vêtement optez plutôt pour la précision : Pull-coton-rouge.jpg.

Quelques règles à respecter pour renommer une image :

● Un nom pertinent et court.
● Aucun caractère spécial de type *+/?!.
● Un nombre limité de mots (4 au maximum)
● Des lettres en minuscules.
● Des tirets pour distinguer les termes.

L’attribut alt de l’image : source de SEO là encore

Le alt de l’image c’est l’autre nom de votre image. Il s’agit de la description textuelle de l’image, notamment si elle ne s’affiche pas ou pour les personnes malvoyantes. Son insertion doit être systématique. Le langage qui est utilisé doit être logique et naturel. Expliquez en une ligne à quelqu’un qui ne pourrait pas voir l’image. Restez synthétique tout en ne sacrifiant pas la compréhension globale.

La récence des images : un critère important

Plus une image est récente mieux c’est pour Google. Car comme on le sait Google favorise la récence des contenus. Au niveau éditorial par exemple, Google aime les écrits frais, voire les contenus récemment mis à jour. Veillez à utiliser des images “fraîches”/nouvelles le plus possible pour apparaître en premier lors d’une recherche d’images par un internaute.

Le positionnement dans la page : à la recherche du bon compromis

Selon une étude, il faudrait dans l’idéal positionner vos images au-dessus de la ligne de flottaison générale du site. Plus les images apparaissent en haut de page, plus il y a de chances qu’elles soient bien référencées. Elles seront en effet davantage valorisées par l’algorithme de Google comme contenu pertinent et important.

Le contexte éditorial importe

Le contexte de l’image importe beaucoup dans son bon référencement. Inutile de vouloir référencer une image de cuisine au milieu d’un texte parlant de surf. Google lit entre les lignes. Un message confus l’est aussi pour le moteur de recherche. Veillez à insérer une image cohérente avec votre texte, même chose s’il y a plusieurs images. Vous pouvez avoir par exemple recours à un mot-clé d champ sémantique commun, sans pour autant les nommer à l’identique.

Le trust Rank ou l’indice de confiance de votre site

L’indice de confiance de votre page pour Google aura un effet significatif. Le trust Rank a été créé pour combattre le spam tout en valorisant le classement des pages. C’est un travail sur le long terme, notamment par le biais de backlinks de qualité. Puisque Google favorise les sites qui ont des liens de qualité pointant vers eux : nombre et qualité.

Un sitemap optimisé ? Déclarez-le !

Une fois toutes ses bonnes règles appliquées, vous pouvez intégrer un Sitemap dédié pour les images que vous communiquez via la plate-forme Google Search Console.

—–
Vous l’aurez compris, référencer ses images dans Google est un travail de tous les instants. Surtout que l’algorithme de Google évolue quasiment tous les jours. Dorénavant, dès que vous uploaderez une image vous ferait attention à respecter tous les critères sus-nommés pour plus d’efficacité. À relire régulièrement !

Laissez un commentaire