LE BLOG

Quelle influence des réseaux sociaux sur le e-commerce ?

Date : 14/02/2019 | Categories: E-commerce, Réseaux Sociaux |

Les e-commerçants utilisent en grande majorité les réseaux sociaux pour promouvoir leurs produits ou services. Les clients ou prospects, quant à eux, utilisent massivement ses mêmes réseaux pour communiquer, s’informer ou partager. C’est d’autant vrai à l’ère des smartphones et du wi-fi où l’accès à internet est facilité à tout moment. D’autant qu’il se révèle de plus en plus simple et intuitif d’utiliser ses canaux de communication. Et il ne s’agit plus d’être présent sur ces réseau mais bel et bien d’en exploiter tout le potentiel. En tout cas en 2017, près de 80% des e-commerçants ont recours aux réseaux sociaux à des fins commerciales. Le social commerce a-t-il de l’avenir  ?

Influence des réseaux sociaux sur le e-commerce

Influence des réseaux sociaux sur le e-commerce

 

 

Générer des vues : travailler sa notoriété et la fidélité

Au-delà des ventes pures et simples, les réseaux sociaux apportent de la visibilité. Le nombre de vues en est d’ailleurs un des premiers indicateurs à observer. A l’heure des réseaux sociaux, se faire connaître n’a jamais été aussi simple même si le référencement naturel est encore un canal à privilégier. Rondement menée, une stratégie éditoriale sur les réseaux sociaux peut aussi contribuer à fidéliser ses clients. Quant aux prospects, il sont tellement nombreux, qu’il y a de réelles possibilités. Les réseaux sociaux sont un moyen assez extraordinaire de développer un “bouche à oreille numérique”.

 

Connaître son audience et ainsi ajuster son offre

Grâce aux statistiques des réseaux sociaux et des publicités mais aussi des pixels, il est aujourd’hui plus facile de collecter des données. On apprend de son audience, de ses comportements d’achats et de ses aspirations. L’analyse d’un CPC en dit long par exemple. Les réseaux sociaux sont également une plateforme privilégiée pour recueillir des avis et ainsi re-ajuster son offre par exemple.

 

La publicité ciblée : un enjeu majeur

Si une page Facebook ou un compte Twitter peine parfois à toucher son audience (moins de 8% des fans Facebook par exemple en moyenne voient une publication), il est aujourd’hui aisément faisable de faire des mises en avant (publications sponsorisées) en injectant quelques euros (ou quelques centaines ou milliers d’euros selon les objectifs). Il ne suffit plus d’être présent. Il faut investir. Sur Facebook le ciblage est même très fin au niveau profil de la cible (âge, sexe, localisation, centres d’intérêt). Il est aussi possible aisément de retargeter un internaute ayant préalablement visité votre site internet ou une fiche produit, cibler une audience similaire à vos clients, etc.

 

Les tags de produits et autres boutiques

Pinterest, Instagram, Facebook, Snapchat… Il est aujourd’hui de plus en plus simple de taguer ses produits ou ouvrir une boutique sur un réseau social. Et si ce n’est pas encore mis en place sur tous les réseaux, c’est un modèle vers lequel on tend. Bientôt l’internaute pourra réaliser un achat de A à Z sur son réseau social favori.

 

Vendre sur les réseaux sociaux : mythe ou réalité ?

Face à l’intérêt grandissant des réseau sociaux pour le e-commerce, on peut dire que le social commerce a de l’avenir. L’enjeu majeur réside dans la capacité à un e-commerçant à bien communiquer et faire de la publicité fine et ciblée.

Nombreuses marques se font connaître chaque jour par le biais de ces canaux qui évoluent presque chaque jour. Les réseaux sociaux ont tendance à s’adapter au e-commerce, ses besoins et non le contraire. Vendre sur les réseaux sociaux est tout à fait possible.

 

Laissez un commentaire